attributs de la justice

Avocat droit pénal, avocat pénaliste

Avocat droit pénal

L’avocat de droit pénal, ou avocat pénaliste est un auxiliaire de justice. Sa principale fonction est de défendre les personnes morales devant la cour pour des infractions relatives au code pénal. Vêtu de sa longue robe noire, il représente le symbole de la plaidoirie, véritable virtuose et manipulateur de mots.

Cependant, hormis quelques figures connues du milieu, les virtuoses de la plaidoirie se font de plus en plus rares. En réalité, l’avocat pénaliste doit traiter des affaires de meurtres, vols, agressions en tous genre, viols, escroqueries, etc. Que cela soit pour des comparutions immédiates, des gardes à vues ou encore des longues démarches de divorce ou des procès interminable, la tâche de l’avocat pénaliste est loin d’être rose.

Qualités et formation requises

Doté de grandes qualités humaines, il faut être très à l’aise à l’oral et avoir un goût prononcé pour la théatralité. Ne pas avoir peur d’autrui et aimer convaincre les gens sont les fers de lance de l’avocat pénaliste qui doit souvent accepter de traiter des dossiers sans valeur ajoutée ou minimes.

Deux années de stage en tant que collaborateur dans un cabinet sont nécessaires avant de pouvoir prêter serment et s’inscrire au barreau.

Salaire d’un avocat pénaliste

Il s’agit de la branche d’avocat la moins rémunératrice. Les avocats ont aujourd’hui tendance à se spécialiser dans le droit pénal des affaires ou dans des dossiers de droit des personnes.

L’avocat pénaliste fixe lui-même ses honoraires : payé au forfait au dossier ou sur un taux horaire, il touchera différemment si il est associé ou salarié du cabinet dans lequel il officie.

En début de carrière, les statistiques montrent que le salaire d’un avocat pénaliste variait entre 1400€ et 2500€ par mois en 2006.

Les spécialisations d’avocat

*